Le japon, Jour 3 à Tokyo : Takao San et Asakusa me voilà !

Qu’allons nous faire aujourd’hui? Une randonnée pardi ! ^^

Troisième jour de l’aventure, nous sommes le 24 Mai 2017. Je me suis levée très tôt pour pouvoir gravir l’une des montagnes tokyoïtes les plus célèbres  » Le Mont Takao ».

J’ai toujours adoré marcher et surtout j’apprécie de découvrir les belles choses que nous offrent la nature alors vous pensez bien qu’il fallait ( à défaut de pouvoir voir le Mont Fuji ) que j’essaie de voir au moins une des montagnes japonaises !

Une fois la sonnerie du réveil éteinte ( 7 heures du mat’ ça pique !^^) , j’ai rejoint le bel arrondissement de Shinjuku et plus précisément sa gare pour prendre le train qui m’emmènera par la suite vers Takao San ( Mont Takao en japonnais ).

Un lieu incontournable : La gare de Shinjuku

La gare de Shinjuku est l’une des plus grandes gares au monde , chaque jour elle voit défiler plus de 3 millions de personnes! J’ai été impressionné par ce fourmillement permanent et l’immensité du lieu !  Regardez plutôt la vidéo du site Dozodomo.com qui permet de mieux comprendre cet endroit si merveilleux. Encore une fois , on retrouve le gigantisme tokyoïte dans ce qu’il a de plus magique ! Cette gare possède 11 lignes de trains et de métros. Je vous avoue qu’une fois sur place, j’ai été happé par l’impressionnant volume des lieux et son atmosphère si particulière, j’ai tout simplement adoré =)

Pour aller au Mont Takao, j’ai pris la ligne Keio. J’ai du mettre environ 50 min pour arriver à de la gare de Takaosanguchi.

Le Mont Takao ( Takao San ) : la montagne sacrée (comme l’explique le site Kanpai )

chemins

Comme vous pouvez le constater, les chemins pour y arriver sont nombreux ! ^^ Cela étant dit , un funiculaire et des télésièges sont aussi disponibles pour ceux que la marche à pied n’intéresserait pas.

J’ai du passer quelques minutes à regarder le plan avant de me lancer. Il y a en tout et pour tout 7 chemins différents pour accéder au sommet de Takao San.  J’ai choisi le sentier d’Inariyama pour l’aller qui fait 3.2 km soit environ 1 heure et demi de montée (bon Ok j’aurais pu choisir plus facile mais les paysages en valait vraiment la peine et je contournais le funiculaire ^^ ). Il y a un superbe panorama depuis un belvédère au milieu du chemin qui valait le détour !

inariyama
La faune et la flore sur place y est extrêmement variée ! J’ai énormément apprécié cette balade « zen » au milieu de cette grande forêt verdoyante. Les « konichiwa » ( bonjour ) réguliers des Japonnais durant ma randonnée raisonnent encore dans ma tête, un souvenir gravé à jamais ! Plus qu’une simple marche à pied , j’ai pu découvrir de véritables bijoux culturels notamment des temples shintoïstes et bouddhistes. Proche des clichés des randonneurs en pleine nature qui se contente d’un rien, je me suis sentie totalement en « harmonie » avec Mère Nature ( OK OK je me calme, « point trop n’en faut les gars ! » me dirait une amie ^^ ).

J’ai tout de même sacrément sué avant de pouvoir me féliciter comme il se doit ( j’ai été immédiatement me restaurer ^^ ) d’être arrivée au sommet ! J’ai mis à peu près une heure pour établir « mon camp de base » ( oui oh ça va…On peut toujours rêver que l’on gravit l’Everest ! ^^) mais j’ai eu l’impression de me perdre un peu. Malgré tout , j’ai gravis les 599 mètres d’altitude. « Yeaaah i did it ! »^^ 
Le point de vue y est magnifique et m’a laissé rêveuse. 
SOMMET
Comme vous aurez surement pu le constater, je suis une gourmande ! Je me suis donc dirigée vers les quelques restaurants qui me souriaient et j’ai enfin arrêté mon choix sur « le Yamabiko-chaya » , un restaurant spécialisé dans les « sobas » ( nouilles de blé noir mangées dans un bouillon ). Je me suis régalée ! Une véritable explosion de saveurs en bouche!

J’ai apprécié le principe de s’asseoir à même le sol tout en dégustant son bol de nouilles. Cet aspect traditionnel à été un plus à mes yeux. Les serveurs y étaient très agréables. J’ai payé environ 1200 yens le bol, ce qui reste tout à fait raisonnable.

Pour la descente, j’ai décidé d’emprunter le chemin n°1 car il permettait notamment de voir le Jardin des Plantes Sauvages, le parc aux singe et le temple Takao-san Yakuô-in.

De plus, de petits restaurants ou stands de nourriture se trouvaient tout au long de la balade, ce qui n’à pas été pour me déplaire puisque j y ai acheté des Taiyakis ( gaufres fourrées à la pâte de haricot rouge sucrée). Une spécialité japonaise qui ne m’a pas laissé de marbre une fois de plus ^^

Un fois ma balade terminée, je suis partie en direction du quartier d’Asakusa (arrondissement de Taito à Tokyo ) pour y voir le célèbre temple  » Senso-ji ».

Asakusa et son célèbre temple Senso-Ji

asakusatuktuk

Situé à deux pas de mon auberge, proche de Ueno, Asakusa à été ce jour là assez décevante à mes yeux ( j y suis par ailleurs retourné pour mon dernier jour afin de vérifier si cette impression resterait définitive, ce qui ne fut pas le cas fort heureusement). Je suis arrivée en fin d’après midi dans ce quartier au combien touristique. Moi qui venais de quitter un endroit calme, reposant, plein de nature et de poésie, je me retrouvais dans cet endroit citadin bondé de touristes ! J’ai commencé par aller prendre un thé vert latte au Matcha au « Tully’s coffee » 

thévertmatchalatte

Asakusa est un quartier au nord-est de Tokyo,  bordant la rivière Sumida. Il s’agit d’un quartier dit « populaire » qui plait énormément aux visiteurs étrangers ainsi qu’aux japonnais parce qu’il à su conserver son atmosphère d’antan ( durant l’ère Edo, un article du site Kanpai explique très bien son histoire ). Le temple Senso-ji ( le plus vieux de Tokyo ) est dédié à la déesse Kannon ainsi que la rue  » Nakamise-dori » jonchée de commerces qui y est accolée.

On y entre par la porte de Kaminarimon ou « porte du tonnerre », puis on longe la longue avenue marchande où l’on trouve des boutiques de souvenirs , vêtements traditionnels , faïence, boutiques de sucreries etc… J’ai trouvé parfois l’endroit trop « touristique » ( les us et coutumes du pays peu respectées par moment, un peu trop de « pousses toi de la Michel que je m y mette » ^^ etc… ). Cela étant dit, j’ai trouvé le lieu captivant et magnifique. Cette grande allée qui semblait ne jamais finir et cette ambiance « de marché » m’ont beaucoup plu.

J’ai donc continué mon chemin jusqu’à pouvoir admirer le magnifique temple Senso-ji et « Oh my God »^^ ça en valait vraiment la peine !

J’en profite pour vous montrer une photographie qu’a prise un adorable monsieur pour moi. Il m’a bien aidé et je l’en remercie, il me voyait depuis quelques temps en difficulté pour prendre le fameux cliché ( c’est à dire? euh… comment vous dire que j’étais à deux doigts voire trois de vouloir apprendre le « sumo » pour pouvoir l’obtenir ^^) . La bataille fut rude mais au final je l’ai eu ^^

asakusaetmoi

Alors vous reconnaissez l’endroit? ( indice : on doit passer par elle pour pouvoir accéder au temple Senso-Ji ^^).

J’ai fini ma soirée dans un petit restaurant le « Azuma » que je recommande grandement. Les serveurs sont géniaux et particulièrement attentionnés. L’ambiance et la qualité du service ont eu raison de mon choix ! Au menu , des spécialités typiquement japonaises comme les chirashis , les sobas , les sashimis et j’en passe !

J’ai enfin choisi : ce sera le « Jo chirashi special garnished sushi » composé de crevettes, d’œufs de saumon , de thon cru , de saumon cru, de morceaux d’omelettes, de radis japonais. UN RÉGAL ! J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à quitter leur établissement tant leur plat m’a plu ainsi que l’accueil ( ils ont du faire appel aux services de police japonais pour me faire sortir ^^ « Koban here i am » ^^ pour information les Kobans sont de petits postes de police japonais que l’on trouve partout au Japon).

chirashi

Le quartier d’Asakusa et le Mont Takao sont deux sites à visiter absolument. L’un pour son côté populaire, sa culture et son temple majestueux , l’autre pour sa nature florissante, son calme « zen » et son incroyable point de vue.

N’hésitez plus , partez !

 

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s