Jour 8 : Envie de goûter aux spécialités locales ou encore de vivre une expérience unique sur Kyoto?

Le Nishiki Market est le lieu de toutes les saveurs Kyotoites. Encore un marché? Me direz-vous. Oui mais pas n’importe lequel ! Entre étals de poissons, épiceries fines , ustensiles de cuisine etc… tout est réuni pour découvrir les spécialités locales au sein même de Kyoto et de sa culture.

Geoffrey nous emmène quant à lui grâce au Kyoto Safari au cœur de la ville et de ses secrets, une visite unique et originale loin des endroits touristiques écumés. 

Envie d’en savoir davantage? Allez on y va, suivez-moi!^^

Le Nishiki Ichiba (en japonais), une découverte gastronomique

 

nishiki market

 

Je me suis levée de bon matin encore une fois, le marché ouvrant dès 9 heures, je rêvais de pouvoir le voir avant mon rendez vous de 13h30 à la gare de Kyoto. J’avais en effet prévu par la suite une excursion dans la ville aux côtés de Geoffrey mon accompagnateur pour un Kyoto Safari.

J’ai donc avalé un matcha green tea latte ( « Thé vert matcha au lait », beaucoup n’apprécie pas le goût particulier du Matcha, j’ai adoré ^^) et un pudding au matcha ( Quand on aime…) au Starbuck de la gare de Kyoto.

Je me suis ensuite dirigée vers le bus pour m’arrêter à l’arrêt « Shijo Kawaramashi » , j’ai continué pendant 5 minutes à pied. Je vous mentirai si je vous disais que je l’ai trouvé aisément ^^ J’ai ainsi demandé à d’adorables autochtones de me conduire jusqu’à  cette antre magique aux saveurs du Japon si particulières.

Une fois sur place, ce géant culinaire aux multiples facettes m’a surprise par sa longue avenue ( 400 mètres exactement ) qui semblait ne jamais finir.  Les senteurs, les couleurs, l’activité des différents marchands m’ont ébloui.

 

 

nishiki market étals2

 

 

Durant ma balade, j’ai pu observer différentes étals. On trouve notamment sur place: des fruits de mer , des magasins de thés, d’épices en tout genre, des brochettes, des gâteaux. On trouve aussi entre autres, des produits locaux et saisonniers , des boutiques de souvenirs, des ustensiles pour concocter de bons petits plats. Bref, le paradis de la cuisine de Kyoto à portée de main et surtout pour peu cher.

Un tourbillon de senteurs et de couleurs s’en dégage. Cet endroit est emprunt d’une atmosphère au bonheur évanescent mais intense. J’ai pu ainsi observer cette femme et son fils  préparant le poivre vert autour du moulin. Un moment touchant et plein d’émotions.

 

 

green pepper enfant nishiki market

préparation du poivre vert sur le marché de nishiki

 

 

J’ai pu aussi suivre cette mère et sa fille ( du moins l’ai-je supposé ) le long de la longue avenue jonchée d’étals en tout genre, de fruits et légumes, d’épices variées. Habillées d’un costume traditionnel, elles ont éveillé en moi une véritable passion pour les marchés. Non seulement je pouvais voir, sentir, goûter aux mets japonais mais je découvrais aussi, en partie évidement, leur façon de vivre… Derrière chaque pas, chaque senteur, chaque visage se cachaient un trésor de culture, des secrets du quotidien au goût si particulier.

 

 

mère et fille nishiki market

 

 

Ce marché permet de s’immerger  dans la vie de tous les jours de ses habitants par le biais de spécialités locales. On y découvre un autre pan de leur culture, et c’est ce qui me plait tant lorsque je voyage. Etre au plus près de ce qu’ils vivent au quotidien , découvrir chaque parcelle, même furtive, de la vie de l’autre.

Le Nishiki Ichiba ouvre de 9H à 18 H (selon l’ouverture des premiers magasins). Il permet aussi et surtout de découvrir gratuitement les mets.

Situé au cœur de Kyoto, vous pouvez y accéder en bus, train ou métro et l’accès est libre.

Si vous aimez les spécialités locales dans une ambiance spéciale teintée de chaleur, de partage, de culture locale alors n’hésitez plus! Plongez-vous au cœur de ce marché et découvrez la cuisine kyotoite par excellence. Ne ratez pas leurs brochettes de poissons, leurs mochis , leurs marinades ou encore leurs sucettes de poulpe, un délice ^^

 

 

poisson grillé nishiki marketavenue nishiki market

Le « Kyoto Safari » : s’immerger au cœur de la culture nippone par le biais d’une visite unique en son genre

 

 

Lors de l’organisation de mon voyage, j’ai voulu trouver un guide dans chaque ville que je sillonnais pour comprendre et appréhender au mieux la culture du pays,  son histoire et son mode de fonctionnement en société. J’ai effectué pas mal de recherches pour finalement tomber sur un concept original et unique, celui  du Japon Safari

Crée par David Michaud (ce grand photographe, journaliste, spécialiste du Japon n’est plus à présenter) dont vous pouvez visiter le siteici, ce concept est né en 2010. 

Le principe? Se faire « accompagner« , j’insiste sur ce terme car ici il n’est pas question de « Guide » au sens strict du terme, dans quatre villes extraordinaires japonaises : Tokyo avec David, Kyoto avec Geoffrey, Hiroshima et Miyajima avec Yann et enfin Osaka avec Angelo.

Leur but? Vous faire voir la ville sous un autre angle, celui de la photographie et de l’authenticité.

L’équipe du Japon Safari vous emmène dans une ville et vous la font visiter d’une toute autre manière. Une expérience hors du commun où le Japon vous semble soudainement différent, spécial. Vous apprenez énormément sur les us et coutumes du pays, sur les divers endroits où ils vous emmènent ( et c’est là tout le plaisir c’est de ne jamais réellement savoir où l’on met les pieds ) loin des sites les plus visités de la ville. Loin de l’agitation, de l’euphorie de certains lieux, ils vous font voyager au cœur de leur ville ( qu’ils connaissent, je peux vous l’assurer, avec perfection !)  dans des quartiers historiques, culturels, touchants et « vrais ».

Mais revenons à nos moutons (ben oui une fois que j’ai commencé, on ne m’arrête plus ^^), j’avais donc rendez vous avec Geoffrey pour 13H30 devant l’horloge Toki No Akari de la Gare de Kyoto au premier étage.

gare kyoto

 

La gare de Kyoto construite initialement en 1877 mais reconstruite depuis ( l’actuelle gare datant de 1997)  possède 15 étages dont 4 en sous sol. Elle est immense et tellement belle. Si vous en avez l’occasion, perdez vous au sein de ce bâtiment gigantesque pour découvrir ses magasins et ses restaurants.

J’ai me suis d’ailleurs arrêté sur l’heure du midi (réglée comme un coucou la nana ^^) au Tachibana , j’y ai dégusté de merveilleuses Soba ainsi qu’une glace au Matcha (  oui j’ai encore craqué ^^ ).  Le coût de ce repas était de 1425 yens soit environ 10.86 euros. Je me suis régalé.

J’ai ensuite rejoint Geoffrey dont vous pouvez retrouver la page ici et le site ici, vous y trouverez énormément d’informations sur le Japon,  Kyoto et des photographies toutes plus belles les unes que les autres.

Durant ce kyoto safari , Geoffrey fut notre accompagnateur à Ha pi ( une jeune femme fort sympathique dont je ne citerai pas le nom et le prénom pour des raisons de confidentialité ^^) et moi. Toutes deux , nous avons au gré de cette belle journée, écouté et suivi ce merveilleux conteur. Je précise que je fut vraiment ravie de partager cette belle après midi avec Ha-pi ( je suis d’ailleurs toujours en contact avec elle ), elle fait des photographies merveilleuses et sa passion pour le Street-art lui confère une vision toute particulière et magique lorsqu’elle shoot ^^ Si vous voulez retrouver son travail, vous n’avez qu’à cliquer ici.

 

L’Obakusan Manpuku-Ji 

 

 

temple kyoto

 

Pour commencer, il nous à emmené voir ce temple somptueux. Situé à Uji, c’est le temple de tête de l’école bouddhiste zen japonaise Ōbaku. Fondé en 1661, je vous laisse découvrir son histoire ici.

Il est situé à cinq minutes à pied depuis la gare Ôbaku-eki (train JR, ligne Nara).

Nous n’avons trouvé aucuns visiteurs sur place et nous avions donc le lieu pour nous seuls. La luminosité de l’endroit, son aura zen et son architecture dans le style des monastères chinois en font un endroit unique.

 

kyoto temple

 

Plus qu’un emplacement à visiter, Geoffrey en a fait un terrain d’enseignement à la photographie. Car au delà de l’accompagnement et des apports culturels qu’il peut nous apporter, lui ainsi que les autres membres du Japon Safari nous apprennent à shooter de magnifiques jardins, fresques, temples etc…  Un bonheur lorsque comme moi, on débute et que l’on souhaite comprendre des termes techniques ou savoir jouer avec la luminosité d’un lieu.

Nous avons donc continué notre balade et avons eu la chance de croiser un moine enseignant à ses jeunes « disciples » bouddhistes.

 

enseignement bouddhiste

 

Un moment inoubliable ^^

La visite s’est poursuivie ainsi dans un savoureux mélange d’histoire, d’anecdotes et de rires.

 

 

Puis nous sommes partis en direction de la ville du Saké , Fushimi-Ku, un de mes plus beaux souvenirs de cette journée.

Oups, pardon ! J’oubliais aussi ce moment très sympathique où j’ai croisé plusieurs statuettes de petites créatures mi-chien, mi-raton laveurs. C’est grâce à l’explication de Geoffrey et Ha pi que j’ai pris connaissance de l’existence du Tanuki dont la particularité est de pouvoir se transformer à volonté. Cet animal au delà de sa légende existe bel et bien.

 

Tanuki by Ha pi
Famille de Tanuki – Photographie prise sur Kyoto par Ha pi ^^

Fushimi-Ku, la ville du Saké 

 

 

futs de saké

saké fushimi-ku

Cet arrondissement de Kyoto est réputé pour son excellent saké. On y découvre d’anciennes brasseries , les Sakagura, dont les bâtiments sont signés d’un style architectural unique en son genre et marque l’histoire du lieu.

 

facade brulée fushimi Ku

fresque fushimi ku
Fresque peinte sur une façade d’un restaurant

 

Vous trouverez ici tous les détails de l’histoire du brassage de saké de Fushimi.

Nous avons continué notre visite en passant sur un pont et en arpentant les rues du quartier.

 

souvenir fushimi ku le pont
Insouciance
rivière fushimi ku
Rivière Katsura-Fushimi-ku

 

Sur le chemin du retour, nous sommes passés devant Mickey ! Si si je vous jure! Taillé minutieusement dans un arbuste ^^

 

mickey

 

 

Geoffrey nous à fait par la suite découvrir un endroit sublime. Mais malheureusement pour vous ( mais fort heureusement pour moi ^^ ) j’ai dû garder le secret (et donc les photographies). Une promesse est une promesse ^^

Ce lieu magique, seul Geoffrey, les habitants de Kyoto ou quelques chanceux visiteurs de passage dans la ville en détiennent l’adresse. Alors si vous souhaitez le découvrir, n’hésitez plus ! Réservez votre Kyoto Safari ^^

En chemin vers la gare, nous sommes passés devant un temple aux illuminations et aux dorures magiques puis nous avons admirés la Kyoto Tower.

 

 

 

Nous sommes ensuite entrés à nouveau dans la station où Geoffrey nous avait réservé une belle surprise: nous montrer la gare de Kyoto certes… mais en Lego ^^ Impressionnant et moi impressionnée par tant de minutie ! Le créateur à ainsi utilisé 301584 briques en 10 mois de travail acharné.

 

gare de kyoto en légos
La gare de Kyoto version Légo mania ^^

 

C’est ensuite un supermarché regorgeant de produits frais, de fruits et légumes de saisons et d’autres spécialités, que Geoffrey nous à fait découvrir. Ce dernier est bâti sur deux étages.

Le plus? Son originalité puisqu’un potager se trouve sur le toit ! C’est ainsi qu’il alimente l’établissement ainsi que le restaurant qui s’y trouve.

 

restaurant kyoto jardin

 

Notre belle balade s’est finalement terminée au restaurant Tiger Gyoza, Geoffrey nous ayant demandé si nous avions des préférences culinaires. Cet endroit nous offre de merveilleux gyozas (raviolis japonais garnis de viande ou d’autres garnitures) à déguster.

C’était tout simplement délicieux ! Et le plus, un excellent rapport qualité prix ^^

 

tiger gyoza restaurant
gyozas hum… miam !

 

Une journée qui s’est terminée en beauté. Une expérience unique et inoubliable. J’ai appris énormément mais pas seulement sur les lieux visités sinon aussi sur la vie quotidienne des japonnais, les légendes, l’histoire du pays et ses héros et sur… la photographie ( ben oui quand même cela faisait aussi parti de l’expérience ^^ ). Geoffrey à su avec sa passion pour Kyoto et ses connaissances, me faire découvrir le Japon et la ville sous un autre angle. Mission réussie !!

Le Kyoto Safari et le Japon Safari ( je vous parlerai plus tard de mon exceptionnelle journée auprès de Yann pour mon Hiroshima-Miyajima Safari dont j’ai gardé un souvenir impérissable ), c’est une chance inespérée de pouvoir réellement s’imprégner d’un lieu, d’une ambiance, d’un paysage, des habitants . De pouvoir avancer dans les rues du pays tout en se laissant compter des petits secrets, des anecdotes.

Vous aurez le choix entre plusieurs formules : Éclaireur ( à la demi journée), découverte ( à la journée ), immersion ( durant 2 jours complets ) ou encore Nocturne (pour prolonger votre journée et profiter de la ville de nuit ^^).

A découvrir absolument ! Plongez au cœur de la ville de Kyoto avec Geoffrey pour essayer d’en extirper ses secrets, ses beautés cachées et son histoire si riche ! Et qui sait? Si vous rencontrez par chance le fameux Tanuki, passez lui le coucou de ma part ^^

Entre art culinaire et rencontre authentique du pays, Kyoto à su me convaincre de ses charmes encore une fois.

Et vous? Qu’en avez-vous pensé?

 

 

A plus tard les Mistouflons ^^

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s