Le top des expériences à tester au Japon : le Hiroshima Safari

« Explorez, rêvez, découvrez ! » Marc Twain

Quoi de plus fabuleux que l’attente de la découverte? Quoi de plus merveilleux comme sensation que la jubilation de pouvoir enfin explorer un lieu?

Venez vous aventurer sur l’île de Miyajima, sa nature extraordinaire et ses lieux étonnants de beauté.

Puis, c’est la ville d’Hiroshima qui vous attend avec son patrimoine historique et les stigmates d’une guerre pas si lointaine… Mais loin d’être maussade, c’est un endroit à la chaleur,à l’architecture et aux monuments remarquables.

Prêts? Alors c’est parti !^^

 

Ce n’est pas une surprise, je vous avais déjà parlé de mon engouement pour le Japon Safari ( retrouvez en cliquant sur ce lien mon article sur le Kyoto Safari ) du fait de son concept original et du chaleureux accueil de ses accompagnateurs.

Pour ce onzième jour au Japon soit le 1er Juin 2017, c’est Yann qui a eu la mission plus que difficile ( comment satisfaire une éternelle insatisfaite? ^^ ) de me faire découvrir l’île de Miyajima avec toutes les attentes et les rêves que j’y avais mis et la ville d’Hiroshima (je vous l’avoue, je suis partie avec l’appréhension de découvrir une ville au terrible passé et cela ne m’enchantait pas).

 

 

 


L’île de Miyajima ou l’Île d’Itsukushima, un paradis à la nature enchanteresse


 

 

 

Vue du bateau sur l'Ile de Miyajima
La vue via le Ferry

 

 

J’ai eu la chance ce jour là de profiter d’une complète journée et début de soirée seule aux côtés de Yann, je vous laisse donc imaginer l’opportunité qui s’est offerte à moi puisque j’ai pu orienter la visite selon mes attirances de voyageuse solo (retrouver mon article ==> Pourquoi le voyage en solitaire est une expérience à tenter).

Dès le commencement, Yann à instauré une relation de confiance et m’a posé des questions afin de cibler mes envies et mes attentes. Le feeling est tout de suite passé d’autant qu’il adore la nourriture tout comme moi ^^

Une fois dans Miyajima Guchi ( que vous pouvez rejoindre avec votre JR pass en train de la ville d’Hiroshima ou encore en bus, je vous explique ici le budget pour partir au Japon 15 jours ) nous nous sommes dirigés vers une petite boutique de spécialités «  les Momiji Manju », une variété régionale en forme de feuille d’érable semblable à une petite madeleine et fourrée de crème pâtissière maison. Je ne vous avais pas dit que je commençais bien la journée ? ^^  

Nous irons par la suite découvrir l’artisanat local en observant deux femmes passionnées en plein travail. L’une effectuant des poteries par moulage, l’autre triant minutieusement les feuilles qui serviront à les décorer . J’ai ainsi appris les différentes étapes réalisées consciencieusement grâce à un savoir faire traditionnel local.

Direction à présent le ferry, pour pouvoir rejoindre l’île de Miyajima, ses montagnes et sa nature si généreuse. Le coût du trajet est inclus avec le JR pass si vous prenez le ferry JR sinon vous pouvez prendre la compagnie Matsudai. Le prix pour un adulte est d’environ 180 yens et 90 yens pour un enfant ( soit 1.34 euros ou 0.67 euros ).

La traversée s’effectue au rythme de l’océan, de son immensité et de son cœur si bleu. Nous côtoyons les parc à huîtres et ses pêcheurs. Au son d’une mer calme et majestueuse, le visage fouetté par le vent impétueux, je respire l’air iodée et admire cette vue si enivrante.

 

 

vue du bateau sur l'océan et la montagne Ile de Miyajima
L’océan, les montagnes… Que demander de plus?^^
Parc à Huitre Ile de Miyajima
Les pêcheurs en plein travail au sein du parc à Huîtres

 

 

Après une balade mirifique, nous accostons sur la terre ferme.

L’île d’Itsukushima est située dans  la baie de Hiroshima. Il s’agit d’un des trois plus beaux sites du Japon et ce notamment parce qu’elle possède un magnifique torii et sanctuaire shinto flottants ( pour plus d’information, lisez l’article de Kanpai ).

 

 

Torii flotant
Torii flottant

 

 

De là, Yann m’emmène dans différents endroits tous plus somptueux les uns que les autres. Il commencera par une balade dans les petites ruelles traditionnelles de l’île pour m’expliquer comment les maisons sont fabriquées et avec quels matériaux , puis nous rendrons à nouveau visite à une adorable femme à la retraite qui continue de fabriquer différentes poteries sous forme d’animaux ( elle m’en offrira d’ailleurs un qui trône depuis sur mon étagère en souvenir de ce si beau moment ^^).

 

 

vue sur les montagnes

La pagode à 5 étages Gojunoto
pagode à 5 étages Goju-No-to

 

 

Nous nous baladerons ainsi jusqu’à un somptueux parc, le parc momijidani d’où l’on contemple le vert tendre des jeunes feuillages des érables en été. Il y en aurait notamment 200, ce qui au fil des saisons rendrait l’endroit magique.

 

 

Pont rouge et moi Ile de Miyajima
Photographie prise par Yann

Pont rouge Ile Miyajima

Fleur végétation Ile Miyajima
Végétation luxuriante sur l’Ile
parc momijidani
Comme un air de paradis…

 

 

Le talent qu’à eu Yann, après évidement son talent de photographe et d’accompagnateur, ( retrouvez le sur sa page Facebook l’oeil du Tako  ou sur son compte instagram loeildutako. ) c’est d’avoir réussi à me faire poser ! Mais qu’est ce qui lui à pris de vouloir immortaliser ma tronche sur un décor si magique ! ^^ Je me suis pliée à sa demande et je vous avoue que ses capacités artistiques ont été au delà de mes espérances. Alors non, ma trogne n’a pas changé, je n’ai pas fait de chirurgie esthétique entre deux ^^ mais le rendu est tout de même agréable à voir.

Devinez quoi? Nous sommes ensuite allés déguster de délicieuses anguilles  » Anago Meshi » sur du riz, elles font partie intégrante du patrimoine culinaire de l’île ainsi que les huîtres et les momiji Manju. Comme à son habitude, Yann m’a emmené dans un petit restaurant familial pour perpétrer les valeurs et les traditions qui lui tiennent tant à cœur.

Tout au long de la visite, ils à tenu à me faire découvrir des activités locales, des lieux authentiques loin des endroits touristiques si fréquentés. J’ai adoré le suivre, on à même pu approcher des biches en totale liberté. Ce Hiroshima Safari c’est avant tout l’occasion de découvrir l’île sous un angle différent, de la voir avec toute l’émotion et les anecdotes que peut nous compter Yann, de comprendre et d’approcher au mieux la culture japonaise pour tenter d’en percer certains secrets.

 

 

Yann et la biche
Yann et un cerf japonais
petite biche sur Ile Miyajima
petite pause bien méritée ^^
Biche s'abreuvant
Qu’est ce que j’ai soif !! ^^

 

 

Les cerfs japonais ou « nihonjika » sont de plus en plus présents en ville, ce que je trouve très triste car là encore ils s’éloignent de leur milieu naturel pour s’établir en milieu urbain où la nourriture et autres ressources deviennent plus difficile à trouver et où l’adaptation est compliquée.

Nous avons terminé notre exploration des lieux en nous dirigeant vers le « coin touristique » où se trouve le fameux torii flottant et une allée de magasins de souvenirs.

 

 

Torii flotant Ile de Miyajima

ile de miyajima

rue commercante ile miyajima

vur sur l'Ile de miyajima

 

Vous avez aimé la balade? 

Ce n’est pas terminé, à présent direction Hiroshima pour y passer l’après midi et la soirée!

 

 


Hiroshima, une ville pleine de charme au delà de son imposant patrimoine historique et culturel


 

 

 

bienvenue à Hiroshima

 

 

Je dois l’avouer, sillonner la ville d’Hiroshima n’avait jamais été une envie, mon grand père ayant combattu et vécu la seconde guerre mondiale ( même s’il était français et non japonais), j’aurais dû dans un devoir de mémoire et surtout par intérêt pour l’histoire considérer cette visite comme essentielle. Je ne l’ai pas fait ou tout du moins l’idée ne m’a pas effleurée l’esprit. C’est grâce à Yann encore une fois, que j’ai découvert cet endroit éblouissant aux attributs multiples. Merci Yann ^^

 

 

magnifique vue sur Hiroshima
Le cénotaphe d’Hiroshima
Dôme Hiroshima
Le dôme Genbaku

 

 

Alors non, rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un cours d’histoire. Mais je souhaitais tout de même évoquer le fait que par ses connaissances de la ville et sa passion pour l’accompagnement, Yann à su me montrer les lieux autrement.

C’est grâce à ses ressources et à sa parfaite expérience de l’endroit et de son passé qu’il à débusqué des endroits touchés par la bombe atomique peu connus des visiteurs et me les à fait découvrir et expliqué simplement avec pédagogie et patience. Entre les ombres d’Hiroshima ou le fait que cette dernière ne fut en réalité rasée que sur 2 kilomètres, j’en ai beaucoup appris sur cette ville.  Je n’évoquerai pas tous les lieux où il m’a emmené pour que Yann puisse par la suite vous les faire découvrir mais sachez que la charge émotionnelle était à son comble au moment des visites.

De plus, étant hypersensible ( oui ok limite enfantine, d’ailleurs Disney et le monde des bisounours me font encore de l’effet ^^ ) j’ai compati instantanément ( je ne pourrais utiliser le terme « ressentir » il serait erroné car personne ne peut ressentir toute l’horreur d’un tel instant ) à toute la douleur et la tristesse vécue à cette époque.

Au travers de monuments tels que le dôme Genbaku qui reste le seul édifice à avoir survécu à l’explosion ou encore le cénotaphe sorte de tombeau consignant les noms des victimes de la bombe atomique, la ville commémore chaque jour ses défunts et arbore son patrimoine historique fièrement. Mais au delà de son lourd passé, elle regorge de beautés urbaines et d’endroits à découvrir.

 

 

vue sur ville Hiroshima
Quelle vue…
Tramway
Le tramway de la ville d’Hiroshima
Du haut d'un toit Hiroshima
sur les hauteurs de la ville

 

Yann m’a permis de photographier la ville non pas uniquement comme je la voyais mais aussi et surtout comme je la ressentais, sous un angle « différent ». Il m’a beaucoup aidé. N’oubliez pas que le Japon safari, c’est aussi une version photographique des endroits visités ^^

Mais quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai pu aussi apercevoir des hérons au cœur d’Hiroshima. La faune à portée de main, la nature associée au paysage urbain, quoi de plus agréable ^^

 

 

Héron

Héron bis hiroshima
Pensif ce petit…^^

 

 

Nous avons ainsi parcouru la ville au gré de son histoire et de l’amour que lui porte Yann.  Un parcours mémorable, inoubliable teintée d’une grande émotion.

Nous sommes ensuite allés dîner dans un restaurant d’Okonomiyakis ( qui signifie « tout ce que vous voulez manger grillé » ) ou sorte d’omelette géante japonaise que vous agrémentez de différents ingrédients. C’était extraordinaire, les cuisiniers  y préparent devant vous les plats et je n’ai jamais aussi bien mangé jusqu’à présent au Japon que dans ce restaurant.

Entre les huîtres chaudes, l’okonomiyaki et le pancake géant, j’ai été servi royalement (je précise tout de même que nous avons partagé ces plats avec Yann car tout de même l’estomac sur patte que je suis se voulait en forme pour les jours suivants ^^ ). La suite en photographie.

 

 

huitres
Huîtres chaudes et son beurre fondu miam miam!
Okonomiyaki
Okonomiyaki
Pancakes
Hum… j’ai fait un carnage culinaire avec ce pancake ^^

 

 

Je remercie donc Yann encore une fois pour cette savoureuse découverte culinaire. Les odeurs du beurre crépitant et chantonnant sur les plaques ardentes, l’émanation iodée des huîtres encore colorées d’une merveilleuse teinte châtaigne ou encore le sirop d’érable caressant délicatement la surface d’un pancake attendant qu’on le dévore, toute cette agitation gastronomique m’a emmené vers des saveurs uniques.

J’ai ainsi pu goûter à des plats typiquement japonais et ai reçu un accueil mémorable. Les cuisiniers ont joué le jeu pour la touriste que j’étais en maniant avec dextérité et grâce les différents outils qui leur servaient aux multiples préparations.

Pour finir cette journée qui se déroulait si bien, Yann m’a conduite dans un petit bar aux cocktails détonants. Petit et intimiste, cet endroit m’a convaincu que la ville d’Hiroshima possédait de nombreux charmes. Entre ses atouts architecturaux, ses attributs culinaires indéniables, ses parcs à la beauté touchante, cette cité est absolument à voir et à visiter.

 

 

cocktail

bar hiroshima
Mini porte pour un max de surprises ^^

 

 

Sans Yann, je n’aurai surement jamais connu la ville d’Hiroshima. Et pour cela, je le remercie énormément !

Ne visitez pas , ressentez ! L’île de Mijajima outre sa montagne majestueuse, son océan à perte de vue et sa faune et flore exceptionnelle, est surtout et avant tout un lieu sacré. Vous y découvrirez des temples et des sanctuaires et pourrez retrouver une tradition ancestrale.

Hiroshima quant à elle m’a surprise. Pourquoi? Honnêtement et je pense comme la plupart des personnes qui n y sont pas passé, je pensais après mes lectures et l’apprentissage que j’en avais fait sur les bancs de l’école, qu’il s’agissait d’une ville non pas fantôme ( n’exagérons pas ^^ ) mais morne et ne vivant que par son passé historique. Grand bien m’en fasse, ce ne fut pas du tout le cas !

Elle m’est apparue réellement comme le phœnix qui renaît de ses cendres, une ville certes affublée d’une lourde tâche, celle d’un devoir de mémoire, d’un perpétuel travail de commémoration mais elle s’est reconstruite dans la beauté et arbore un charme bien particulier et unique. Tout dans cette ville m’a paru singulier. Entre ses monuments, son architecture, sa faune environnante, son accueil chaleureux affichée sur une banderole dès notre arrivée sur les lieux, sa cuisine et ses habitants, j’ai découvert un bijou du Japon.

Cet expérience Japon Safari fut la plus belle pour moi. Geoffrey et son Kyoto safari ont fait aussi de ma visite de la ville un moment unique mais cette découverte-ci fut la plus marquante surement parce que j y ai retrouvé une nature somptueuse et des décors de rêve. On ne change pas une amoureuse de l’environnement et de la nature ^^

 

Le Hiroshima Safari en une phrase? Un moment exceptionnel sur deux sites intemporels et magiques.

Plus qu’une expérience, c’est une façon de vivre et de ressentir chaque moment, de toucher du doigts des événements, des lieux ou des décors somptueux chargés d’émotions. La photographie devient alors indispensable et nous accompagne sur ce parcours balisé des moments de vie de la société japonaise, d’une culture riche et passionnante.

N’attendez plus et foncez réserver votre Hiroshima Safari en vous rendant sur le site ici : Hiroshima safari

Vous aurez le choix entre différentes formules, j’avais choisi la formule « Découverte » afin de visiter l’île de Miyajima et Hiroshima toute la journée ainsi que la formule « Carpe diem » pour prolonger la visite en soirée.

Après tout cela, vous ne souhaitez toujours pas partir?^^  Allez y réservez vos billets !

 

N’hésitez pas à partager vos expériences et avis, je serai ravie de les connaître.

 

 

A plus tard les Mistouflons ^^

 


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s