Les 5 difficultés du voyageur solo

« L’homme est un solitaire qui a besoin des autres. Et plus il est ouvert et plus il devient grand. Découvrez ma culture, j’apprendrai la vôtre. » Fabien Marseau-Grand corps malade

Qui n’à jamais regretté d’être parti(e) seul(e) parfois?

Peux t-on réellement dire que voyager seul c’est se dévêtir de toutes contraintes?

 

Alors non, je ne vais pas vous mentir ( déjà parce que je vis dans le monde des bisounours^^ mais aussi parce que j’ai toujours voulu être honnête ) voyager seul(e) n’est parfois pas une partie de plaisir.

Mon premier voyage en solo, je l’ai effectué au Japon. J’avais comme beaucoup l’habitude de partir en groupe d’amis ou en famille pour mes autres voyages ( et oui vive les concessions ^^) et je me disais souvent qu’il serait bon de prendre ma liberté et d’explorer comme je l’entends les nouveaux territoires que je foulerais. Bon ok je ne suis pas chrichri ou christophe colomb de son vrai nom, je n’ai rien conquis du tout mais bon j’aime l’idée que chaque voyageur se fait ses propres découvertes du monde qui l’entoure^^

Assez conversé, passons aux choses sérieuses^^

 


I- Point de partage parfois tu auras 


 

integration-2489608_1280

C’est l’un des points négatifs qui peut revenir assez souvent dans le voyage en solitaire, le fait de ne pas pouvoir partager ses expériences avec quelqu’un.

Il faut être honnête, on ne rencontre pas toujours une personne avec qui discuter ou montrer ses belles photos de voyage « eh michel regardes ! La grande bleue ! » ^^ Alors oui, cela peut s’avérer pénible voire même triste quand on cherche désespérément un « copain » de croisade ou de la famille pour comprendre ou transmettre toute la beauté ou la générosité d’un lieu ou d’une culture.

Mais n’oubliez pas pourquoi vous êtes parti(e) seul(e) et dites vous que les réseaux sociaux, le téléphone ou les communications via internet existent ( la magie de la modernité ^^). Et puis si vraiment vous n’arrivez pas à rencontrer du monde , lisez ce bel article de Ryan « comment rencontrer des personnes quand on voyage seul ».

 


II- Seul tu devras te débrouiller


 

computer-1424176_1280

 

Ah oui, ma partie préférée ^^ Je vous avais parlé de mon sens de l’orientation hors pair? Et bien c’est exactement cela qui m’a le plus perturbée pendant mon voyage en solo, c’est de devoir m’organiser un itinéraire dans une contrée inconnue.

Oui, c’est bien vous et uniquement vous qui devrez vous organiser, plancher sur un « plan trip » ( même si je n’aime pas le mot plan, il me rappelle que le voyage perd en spontanéité^^ il est important de connaître certaines grandes lignes de son voyage). Et vous devrez aussi compter sur les nombreux moyens de transport à choisir, l’itinéraire et la fameuse application Mapsme ( retrouvez mon article sur le top des application gratuites à avoir lors d’un voyage ) pour vous orienter quand perdu vous serez ou pas^^ ( là je pense davantage à moi  » il est où ce p… de pont !!… »^^).

Heureusement pour vous, vous aurez toujours de supers blogueurs pour vous offrir de l’aide, foncez lire l’article de Globe-trotting « Préparer son voyage » ou allez sur l’article d’une de mes blogueuses préférées Lucie de Voyages et vagabondages  » ressources pour voyager autour du monde » ( c’est valable aussi pour une simple destination ^^).

 


III- La galère de se prendre en photo tu connaîtras 


 

freedom-2734980_1280

 

Ben oui ! Comment vais-je faire pour me prendre en photo ( pas en selfie je m’entends ^^) devant ce superbe couché de soleil à Hawaii?

Si personne ne peut vous aider, dans ce cas vous voilà bien embêté.

Je vous avoue qu’il m’est arrivé d’avoir du mal à demander aux gens ( déjà parce que les lieux étaient bondés et qu’il devenait difficile en prime d’arriver à rester devant le monument en question ou le lieu tant les gens se pressaient autour^^) et la perche à selfie m’a parfois joué des tours notamment dans les cadrages.

« Mais alors, nous sommes perdus?!! » Me direz vous.

Que nenni ^^ Retrouvez toutes les astuces pour réussir ce pari sur l’article de Lucie « comment se prendre en photo en voyage en solo ».

 


IV-  A l’expérience du restaurant en solo tu devras te confronter


 

people-2585648_1280

 

J’ai énormément lu d’appréhension sur ce point. Non pas que je n’en avais pas mais ce ne fut pas l’étape la plus compliquée dans mon parcours de voyageuse solo. Et puis je dois dire que l’art culinaire étant un de mes péchés mignons, j’aurai tout sacrifié pour ne serait ce que goûter un plat typique du pays ^^

Je dois avoir ce fond antisocial qui m’a permis de m’installer confortablement dans une chaise ou sur un tatami pour me délecter de mes sobas sans difficultés aucunes^^ ( bon ok j’ai quand même du trouver une occupation et puis la majeure partie du temps, des voyageurs ou autochtones venaient me rejoindre ).

C’est un moment qui peut paraître insurmontable voire impossible pour certains mais croyez moi, il suffit de prendre son courage à deux pieds ( oups ! à deux mains ^^) pour y voir finalement une ouverture sur les autres. Personne ne vous jugera et parfois même vous serez invité(e)s par d’autres voyageurs ou locaux.

Lisez cet article de voyage en solo « comment manger seul quand on voyage seul ».

 


V- Le choc culturel tu connaîtras


 

thunder-2185502_1280

 

C’est bien connu, nous voyageons pour nous ouvrir à de nouvelles cultures, échanger avec les locaux, appréhender une nouvelle façon de voir le monde. On cherche le dépaysement ou parfois seulement à voyager autrement.

Mais alors s’attend t-on à cela une fois sur place?

Je me souviens que l’on m’avait prévenue pour le Japon. « Tu vas être complètement choquée! », « c’est tellement différent », « la bas tout est immense »

Alors oui, j’ai connu cette surprise mais le fameux choc est venu plus tardivement. Je l’ai connu plus tard au moment de l’acclimatation à cette nouvelle culture, quand il a fallu que je m’adapte et comprenne les us et coutumes du pays. Soit nous arrivons à nous adapter, soit nous nous disons qu’il est peut être préférable de repartir. Mais rien est définitif et nous finissons toujours par aimer ce que l’on découvre et par persister.

Lisez l’article d’instinct voyageur qui est très informatif « Le choc culturel cela peut faire mal! Mes conseils pour ne pas craquer ».

 

 

Voila donc certaines difficultés qui peuvent pousser le voyageur solitaire à regretter son choix de partir seul(e) ou même à vouloir rebrousser chemin.

Ne le faites pas ! C’est un miracle de pouvoir avoir l’opportunité de découvrir l’autre par soi même, de pouvoir aborder une culture en s’immergeant totalement sans interférences ou contraintes. 

 

L’autre est nécessaire, il nous permet de trouver notre « place » dans la société, de nous faire avancer parfois lorsque nous même ne trouvons pas notre voie. Mais il ne doit pas devenir « indispensable » dans votre cheminement et votre façon de construire votre vie.

C’est vous et vous seul(e) qui faites vos choix et le voyage en solo présente une grande utilité pour se trouver ou tenter de se découvrir ( oui ok on dirait une pub pour lancer une marque  » le voyage en solo je dis oui ! » ^^ mais c’est tellement génial comme sensation !).

Retrouvez mon article « pourquoi partir seule est une expérience à tenter ».

 

Si vous hésitez encore à partir en solitaire, lisez ces quelques articles de blogueurs passionnants et passionnés :

 

N’hésitez pas à partager vos expériences ou même vos avis , je serai heureuse de les connaître.

 

 

A plus tard les Mistouflons ^^


35 réflexions sur “Les 5 difficultés du voyageur solo

  1. Hehehe! Je me retrouve bien dans tout ça. Lors de mes premiers voyages, je n’osais pas aller au restaurant seule. Je voulais toujours me faire des « potes » de voyage par peur de m’ennuyer. Maintenant c’est le contraire. Je rencontre trop facilement du monde et je cherche à m’isoler de temps en temps pour apprécier des moments seule avec moi-même. Comme quoi… Les vovages nous apprenent à apprécier la solitude. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est exactement ça! Moi personnellement le restaurant n’est pas une peur mais comme tu le dis j’aime rencontrer du monde alors parfois quand la solitude est trop présente cela peut peser sur le moral! Mais bon surement qu’avec les années d’experience je serai comme toi à rechercher cet etat solitaire 😊 l’important je pense c’est de savoir pourquoi on le fait et les atouts qu’on trouve à partir seul(e) car cela peut ne pas convenir à tout le monde d’où l’article pour trouver des solutions aux plus grandes peurs qu’on peut y trouver. Merci de ton retour 😊

      J'aime

  2. J’ai testé le voyages solo à New York & Washington en 2014. J’étais heureuse car je rêvais d’y retourner et m’y attarder pour faire ce que je voulais, faire les photos que je voulais ou moi seule le voulais et contre toute attente, je n’ai eu aucun plaisir. J’ai eu le plaisir de découvrir Washington car c’était ma première fois et que c’était court mais NY, moi qui disait depuis des années « j’y retournerais seule » j’ai détesté. Détester de rien partager, n’avoir personne avec qui me dire « Qu’est ce que c’est chouette » parce que a quoi bon avoir un truc chouette si t’es seule ? Je sais que ce n’est que mon avis car vous avez l’air d’être beaucoup a adorez ça et j’en suis admirative, genre vraiment ! Au delà de ça et pour revenir aux autres points c’est vrai que se débrouiller seule et choisir son propre itinéraire etc est assez cool quand tu t’en sors sans personne. Genre moi j’ai pas le sens de l’orientation et a Washington ça a été nickel (Bon c’est quadrillé mais quand même) et le resto solo, le plus dure ça reste d’ouvrir la porte haha ! Bref, je m’attarde mais en tout cas chouette article parce que c’est vrai que c’est une sacré aventure quand même 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement pour cela que j’ai fais cet article pour montrer aussi les aspects negatifs du voyage en solitaire. Tout le monde n’apprécie pas la solitude et c’est cela que j’aime dans le partage , c’est les différences et l’échange . C’est vrai que moi j’ai adoré cela et j’ai toujours trouvé une alternative à ces différentes difficulté .Merci énormement pour ton retour très constructif et qui prouve que chacun vit les choses à sa manière 😊 Sinon n’ai pas encore fait NY mais j’adorerai tu pourras surement m’aiguiller plus tard sur les choses à y faire 😉 a bientot j’espere !

      J'aime

  3. Le point II c’est plutôt un avantage… 😉

    Par contre le resto, j’avoue, tout seul, c’est insurmontable pour moi ! Si j’ai personne pour partager le repas, ça finit en cuisine maison, saut de repas, fast-food, pizza, ou à la rigueur dans un pub qui diffuse une retransmission sportive avec une pinte et des nuggets par exemple, même si la dernière option n’est pas la plus courante pour tester la cuisine japonaise j’imagine ! ^^

    J'aime

    1. Le point II peut vite devenir parfois un inconvenient car pour le moindre problème qui se dreSse sur notre route on est seul, personne pour nous aiguiller parfois. Mais en effet pour moi c’etait un avantage mis à part mon catastrophique sens de l’orientation 😂 concernant le restaurant cela ne m’a pas dérangé au contraire, j’apprécie tellement la cuisine qu’il ne m’a pas fallu me forcer beaucoup pour forcer les portes d’un restaurant seule. Et oui comme tu dis, ta derniere option n’offre pas beaucoup d’opportunité de découvrir les délices de la cuisine japonaise mais peut s’averer pratique lorsqu’on est pressé ou que l’on à pas envie de sortir 😉 merci beaucoup pour ton retour !

      J'aime

  4. Disons qu’en plus, avec le Japon, tu n’y es pas allée de main morte! Premier voyage en solo —-> à l’autre bout du monde, dans une culture absolument unique! C’était courageux.
    Les resto en solo ça ne me dérange pas du tout. Faire des selfies toute seule qui ne seront pas droits, ça ne me dérange pas non plus. XD Me perdre, c’est certain que ça m’arriverait étant donné mon sens de l’orientation absolument déplorable!!!! XD Mais je n’hésite pas à parler aux commerçants ou aux passants pour demander mon chemin, donc ça devrait le faire.
    Ce qui « m’angoisse » un peu, c’est vraiment ce manque de partage, cette habitude de toujours faire les choses à deux ou plus. J’aimerais vraiment sortir de cette zone de confort et tenter le voyage solo.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme tu dis j’ai été à l’autre bout du monde mais courageuse je ne pense pas j’avais juste cette envie depuis toute petite et je me suis dis pourquoi toujours attendre que pierre paul ou jacques soit disponible pour partir? Alors j’ai pris mon sac et voila 😊 oui le manque de partage pourtant je suis comme toi je suis souvent accompagnée dans les activités mais je n’ai pas ressenti de manque cela dit je me suis beaucoup servi de whatsapp et je ne suis restée que 15 jours sur place ce qui est ridicule comparé à d’autres qui sont parties durant des mois, la le manque de partage doit réellement se faire sentir! Si un jour tu t’en sens l’ame alors tentes le mais ce n’est pas une obligation chacun fait comme il le sent , selon ses envies du moment! 😊 merci pour ton retour ma toulousaine 😉

      J'aime

  5. Totalement d’accord ! Seul toutes les émotions se ressentent tellement plus ! Quand j’étais triste, je finissais en sanglots et quand j’étais heureuse c’était l’explosion de joie ! Mais on se découvre aussi soit même avec nos limites ! Ça a du bon mais ça peut vite se transformer sur le long terme ! Super article en tout cas 🙂

    J'aime

  6. Hello,
    je viens de voir la mention de cet article sur ton Twitter, et ça me parle :). J’ai fait moi aussi un voyage en solo, c’était en Norvège.
    Je me retrouve dans ce que tu dis, notamment sur les restos tout seul…
    C’est clair que voyager seul est totalement différent d’un voyage en couple, ou en famille, entre amis. Mais j’ai apprécié le fait de me sentir extrêmement libre. Je pense notamment aux photos, où on peut prendre son temps (personne n’attend :)), ou encore les choix d’activités (randonnées plus ou moins complexes par exemple).
    Et pour les photos, j’avais tout de même un trépied qui m’a permis de faire quelques photos de moi, pour partager en rentrant ;).

    Cédric

    Aimé par 1 personne

    1. Merci chystelle pour ton retour 😊 en effet parfois il est interessant de se centrer sur soi et ses emotions, on est parfois moins receptif lorsque l’on part à plusieurs mais l’un comme l’autre les avantages sont nombreux! Hate de te lire 😊 a bientot

      J'aime

    1. Oui en effet, les rencontres ne foisonnaient pas mais j’ai réussi parfois en forcant le destin à en faire 😊 hate de découvrir d’autres pays en solitaire, une aventure unique ! Merci à toi, tes articles m’aident énormément et toi aussi dans mes questionnements 😉 et merci pour ton retour 😚

      J'aime

    1. Tout à fait d’accord avec toi! C’est pour moi un choix et je suis comme toi heureuse de faire certains voyages seule 😊 comme tu le dis si bien notre manière d’appréhender l’autre et sa culture diffère lorsque nous voyageons seul, nous sommes davantage attentifs ou en tout cas pour ma part plus receptifs à ce qui nous entoure! C’est une superbe aventure que le voyage en solitaire 😊 merci pour ton retour 😚

      J'aime

  7. Je te rejoins sur certains points c’est vrai que y’a pas que des avantages à voyager seule. Les photos pas toujours évident surtout quand les personnes à qui tu demandes ne savent pas cadrer ou utiliser un appareil photo digne de ce nom 😂 Je voyage souvent en auberge de jeunesse quand je suis seule histoire de rencontrer du monde. La liberté de pouvoir planifier comme bon me semble c’est l’une des joies de voyager seule. Mais tu as raison, le fait de ne pas pouvoir partager ces moments qu’on vit est parfois difficile. Y’a des choses qui faut tout simplement vivre pour comprendre…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ne m’en parles pas dernierement à Strasbourg jai demandé à un monsieur de nous prendre mon amie et moi en photo devant le sapin il etait adorable mais alors le desastre! 😂 on a eu la photo mais sans le sapin 😂 pour ce qui est de l’itineraire oui pour moi c’est notre propre construction, on l’établi tel qu’on le veut et le pensons et c’est ca notre liberté 😊 merci beaucoup de ton retour 😘

      Aimé par 1 personne

  8. Super ton article, ça me conforte dans mon désir de partir solo. C’est sûr que ça ne doit pas être tout le temps facile, mais depuis quelques mois j’ai très envie de partir seule. J’adore voyager avec mon chéri, mais l’idée de partir sans personne me fait tellement peur, que c’est la meilleure raison de le faire. Merci pour cet article! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s