Organiser son tour du Monde : les démarches administratives

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine… elle est mortelle.» Paolo Coelho

 

 

D’aucuns diront qu’il s’agit d’une lourde entreprise que d’organiser son départ pour faire le tour du globe, d’autres au contraire qu’il s’agit d’une simple formalité.

Pour ma part, je ne saurais réellement dire l’importance de l’organisation d’un tel départ tant je suis grisée par mes rêves d’envol vers de nouveaux horizons. Cela étant dit, il s’agit d’ une belle préparation.

J’aimerai donc vous lister quelques unes des démarches administratives à prévoir ainsi que d’autres qui vous seront sûrement propres (comme le fait de devoir laisser son animal de compagnie ou encore d’abandonner son dernier ordinateur top moumoute (ben oui il serait peut-être trop encombrant ou trop lourd)  ).

 

 

Alors allons-y pour une préparation paperasso-organisationnelle du voyage autour du monde.

 

 

1- Dessiner, chanter, rédiger son itinéraire.

 

 

Pour cela, j’ai eu recours au Planificateur du Blog A-contresens, un merveilleux outil qui vous permet de définir non seulement l’ordre des pays que vous souhaitez parcourir mais aussi de connaître le climat selon les mois de l’année de l’endroit où vous vous trouvez, les informations pratiques sur le pays, le budget à y prévoir selon votre type de voyage etc…

 

 

2- Tenter (je dis bien tenter! Paraîtrait-il que certains ont quitté le navire) d’établir un budget prévisionnel.

 

 

10 000 euros? 20 000 euros? 6000 euros? Quel sera le budget nécessaire pour partir d’Est en Ouest ou à contrario d’Ouest en Est? 

Sachez que là encore le Planificateur du blog A-contresens fera des miracles ( non vous ne marcherez pas sur l’eau ) car il permet d’obtenir approximativement le coût de la vie par jour dans chaque pays et calcule selon la durée de votre séjour, le budget nécessaire à votre voyage ( pensez toujours à ajouter 10% à votre total budgétaire ou bien pour chaque destination afin d’avoir une marge de survie en cas de coup dur ! ).

De même, le site Ou-et-quand.net vous aidera pour cette tâche parfois compliquée ( ne dit-on pas que l’argent est le nerf de la guerre? Enfin j’ai cru aussi lire que « L’amour est la seule passion qui se paie d’une monnaie qu’elle se fabrique elle-même. » Stendhal. C’était l’instant poétique…)

 

 

3- Comparer différentes banques et choisir la plus adaptée.

 

 

Il est bon de prévoir deux cartes bancaires et si possible une Mastercard et une Visa afin comme vous vous en doutez ( non pas de flamber en agitant les bras comme une folle en criant « j’ai la gold, j’ai la gooold » ) de pouvoir se servir de l’une lorsque l’autre ne fonctionnera pas. De plus, privilégiez si possible une banque en ligne et votre banque ou prenez deux banques en ligne ( cela ne me rassurait pas, j’ai donc préféré garder ma banque pour avoir un visuel lors des négociations et si soucis il devait y avoir par la suite, je connaissais bien mon interlocuteur).

 

 

4- Faire des devis pour les billets d’avion tour du monde.

 

 

Il existe différentes possibilités :

  • Choisir son billet tour du monde auprès d’une alliance ( one world, skyteam…)
  • Choisir son billet auprès d’une agence voyage tour du monde comme Travel nation ou Zip World .  J’ai testé les deux, ils sont parfaits l’un comme l’autre, les personnes chargées de mon dossier se sont pliées en quatre pour trouver les meilleures offres en fonction de mon trajet (oui oui de vrais contorsionnistes) même si le devis revenait moins cher chez Zip World. Et finalement, je n’ai choisi ni l’un, ni l’autre.
  • Prendre ses billets au fur et à mesure du voyage ==> là voilà ma solution! Pourquoi? Le coût des billets pour mon itinéraire revenait moins cher qu’avec agence et surtout parce que n’étant pas certaine de mon itinéraire ( le voyage laisse des possibilités infinies ), j’ai préféré prendre cette option.

Mon conseil, même si vous partez sans billet tour du monde ou compagnies, faites le pour avoir un ordre d’idée des prix et peut être aurez-vous des surprises.

 

 

5- Choisir son sac ( ou sa maison « hey c’est Franklin! »).

 

 

Ce fut ma première mission ! Je souhaitais trouver LE sac , LE backpack qui me suivrait partout et serait ( oui la métaphore arrive ) mon chez moi, ma demeure au long cours.

J’avais déjà une pet… grosse idée du choix et je l’ai trouvé, mon ami de route, mon compagnon de voyage, mon âme sœur… euh… je vais m’arrêter là !

Si vous souhaitez retrouver l’article sur le choix de mon Sac à dos, cliquez sur le lien ce-contre.

 

 

6- Acheter le matériel nécessaire (et non il n’existe pas qu’une saison , essayez donc de prévoir ce qu’il faut par temps plus frais voire très froid).

 

 

Chaussures, trousse pharmacie, trousse de toilette, vêtements, lunettes solaires etc…

Je rédigerai par la suite, un article pour vous donner une idée du matériel que j’ai réussi à emporter sans surcharger mon sac à dos.

 

 

7- Donner sa disponibilité pour prendre un congé sabbatique ou démissionner ( pour cette dernière option il me semble qu’il faille un moment de réflexion mais vous forcerez mon admiration tant votre désir de changement aura eu le dessus sur votre routine ).

 

 

Pour ma part, travaillant comme infirmière à l’hôpital ( bouuuh la fonctionnaire ! ), le risque ne fut pas bien grand puisqu’étant diplômée depuis sept années, j’avais l’autorisation de prendre un congé sabbatique.

 

 

8- Donner son préavis, vendre sa maison, roulotte, Van ou tout autre lieu d’hébergement ou quitter son camping (N’attendez plus Patrick, foncez !).

 

 

Pour des raisons personnelles, j’ai repris une location d’appartement, j’ai donc demandé un préavis au propriétaire pour quitter le logement et être hébergée par la suite quelques temps par mes parents (oui je sais là encore nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne et certains ne pourront peut être pas être hébergé ailleurs en attendant mais d’une part, ce n’est pas une obligation;  d’autre part, peut-être trouverez vous des amis, collègues qui pourront vous aider pour ne pas partir dans la précipitation).

 

 

9- Résilier ses abonnements ( eau, gaz, électricité, internet, bus…).

 

 

Faites le peu de temps avant de quitter votre logement.

 

 

10- Vendez votre véhicule ( si comme moi vous ne pouviez économiser davantage les frais pour le pré-voyage ) louez le, laissez le au garage ou cramez le, vous trouverez bien une solution !

 

 

Ayant vendu mon véhicule, il y a de cela presque une année maintenant, j’ai du trouver une alternative (davantage écolo) qui se trouvait être de rouler en bus pour me rendre sur mon lieu de travail. Je ne regrette pas ce choix. Partie au début sur l’idée d’avoir l’argent nécessaire pour organiser l’avant voyage, je me suis rendue compte qu’il s’agissait d’une belle manière de préserver l’environnement, de voyager chaque jour en se laissant porter et d’être au contact des gens ( alors oui j’entends déjà ceux qui le prennent depuis des années et revendiquent l’avantage d’avoir plus de liberté en voiture pour aller d’un endroit à un autre, de ne pas sentir les pieds ou les aisselles de Madame X tous les matins, de ne pas être dépendant… mais je suis consciente des avantages comme des inconvénients et j’avais besoin d’un break dans ma manière de consommer au quotidien —– c’est par hasard que je l’ai trouvé ).

 

 

11- résilier son assurance appartement ou maison.

 

 

A faire au dernier moment, le jour même du départ de votre logement.

 

 

12-  prévoir la réexpédition de votre courrier chez votre voisin, vos parents, votre marraine la bonne fée…

 

 

Pensez bien une fois votre domicile quitté, à faire réexpédier votre courrier dans votre nouveau logement que ce soit chez vos parents, chez des amis etc… Il est important de ne pas l’oublier si d’aventure il vous arrivait de gagner au loto ou tout simplement de continuer de recevoir vos avis d’impositions, courriers importants !

 

 

13- Faire des photocopies des documents importants.

 

 

Il s’agit de vous les envoyer par mail, de les mettre sur le cloud ou un autre espace de stockage et de les envoyer à vos proches par mail afin de s’assurer de les avoir si besoin durant votre séjour à l’étranger. Pensez à votre permis de conduire (faite votre permis international aussi cela pourra s’avérer utile), carnet de vaccination, radiographies, bilans sanguins, cartes bancaires, numéros d’urgence etc… tout ce qui peut être important lors de votre voyage.

 

14- Bien noter vos numéros d’urgence, de banque (en cas vol ou perte).

 

15- Bien vérifier auprès des impôts que vous possédez vos identifiants sur votre espace internet pour pouvoir gérer ces derniers de l’étranger.

 

 

Et oui, c’est important de pouvoir les gérer à distance. Faites donc le point avec votre centre d’imposition si vous n’avez toujours pas vos identifiants afin de faire vos démarches sur la toile.

 

 

16- Gérer votre forfait téléphonique et penser à faire débloquer votre téléphone.

 

 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Gardez votre forfait à 2 euros chez Free ou un autre opérateur ( si nécessité de conserver votre numéro français, bien souvent utile lors d’achats sur internet car les banques vous envoient un code de vérification via sms ).
  • Acheter une carte Sim internationale rechargeable ( type Explod ).
  • Acheter sur place les cartes Sim du pays.

 

 

17- conserver sa mutuelle en France (pensez bien alors à décompter chaque mois de vos frais fixes le montant de celle-ci) ou la résilier le temps de votre voyage.

 

18- Faire son permis international.

Attention, il ne se fait plus maintenant que par courrier depuis le 11 septembre 2017.

 

 

 

19- Faire ses vaccinations.

 

 

Le choix de se faire vacciner ou non est plus ou moins une problématique chez les voyageurs. Quels vaccins faut-il faire? Est-ce bien nécessaire? 

Pensez bien à vous renseigner et à discuter avec des médecins, je ne vous ferai pas l’affront de philosopher durant des heures sur l’intérêt d’une couverture vaccinale.

Vous trouverez pas mal d’informations sur le site vaccinations info service.fr ou encore le site de l’institut pasteur.

 

 

20 – Réserver ses billets d’avion.

 

 

Plusieurs mois à l’avance et notamment 6 mois semble être une bonne moyenne pour acheter ses premiers billets moins chers. Des sites tels que Skyscanner ou encore AlgoFly (que j’ai découvert grâce à l’article très complet de Lucie Aidart du Blog voyage et vagabondages sur les conseils pour trouver un billet d’avion pas cher, je vous conseille vivement d’y jeter un œil ! N’hésitez pas aussi à aller faire un tour du côté du blog Moimessouliers.org de Jennifer et son article sur les billets pas chers ) vous y aideront.

 

 

 

21- Prendre une assurance voyageur (Ne jouez pas avec votre santé, c’est l’infirmière qui vous parle).

 

 

Non ne tentez pas de la jouer à la Bruce Willis dans sa tour de cristal ! Personne n’est à l’abri de soucis à l’étranger et les prix des prises en charge médicales peuvent être réellement exorbitants.

Des assurances telles que Chapka assurance ou AVI proposent des tarifs intéressants pour les voyageurs alors n’hésitez plus !

 

 

22- Faire ses visas.

 

 

Pour ma part, je ferai celui pour la Russie avec Action-Visa puisqu’il s’agit de ma première destination. Je dois l’avouer, j’ai préféré passer par une agence afin de simplifier mes démarches ( A bas la procrastination !) mais vous pouvez tout à fait vous rendre à l’ambassade du pays concerné pour déposer vos papiers (il s’agit d’un gain financier non négligeable).

 

 

23- réserver vos activités, votre premier hébergement ou transports dans votre première destination si nécessaire.

 

 

Cela peut être rassurant de réserver son logement pour la première nuit dans chaque destination. Pour ma part, j’essaierai avec le site couchsurfing de trouver à Saint-Pétersbourg, ma première ville en Russie mais bien sur je prévoirai un plan B si un problème devait arriver en réservant via Agoda ou Hostelworld ( l’annulation peut se faire gratuitement peu de temps avant l’arrivée ).

De même, si vous passez par une agence pour visiter le pays, pensez à réserver à l’avance selon les saisons pour avoir de la place.

 

 

24- Prévenez votre famille ( ou pas ).

 

 

Faites le quelques mois avant votre départ mais si possible pas trop à l’avance car même s’ils sont ouverts d’esprit , ils se chargeront bien vite de donner leur avis, de vous effrayer sans le vouloir ou bien de paniquer. Alors prévoyez un plan d’attaque pour bien les préparer et leur montrer que vous savez où vous mettez les pieds ( si possible ramenez avec vous Antoine de Maximy et expliquez leur qu’il sera votre chaperon pour le voyage, ils seront tout de suite rassurés ).

 

 

25- Si un animal de compagnie partage notre vie, quelles solutions?

 

 

Vous pouvez soit laisser votre animal de compagnie à un membre de votre famille, soit à des amis (évitez la vente sur le bon coin ou les abandons sur le trottoir du voisin).

Il existe aussi des associations si personne n’est en mesure de vous le prendre, les vétérinaires sont en mesure de vous aider aussi à trouver une solution.

Khéops (il s’agit de mon chat, vous noterez que son ascendance est pharaonique) à trouvé son nouveau foyer, ce fut une de mes plus grosses préoccupations étant donné tout l’amour que j’ai pour l’espèce animale, je me devais d’apporter la solution la plus adaptée et la plus agréable pour mon compagnon poilu. Ma famille m’a encore une fois apporté son soutien et je l’en remercie. 

 

 

26- Mais qu’est ce qu’on fait des meubles?

 

 

1- Vendez les sur le Bon coin, sur un site spécialisé ou sur Facebook ( ben oui ils ont même un market place maintenant ) ou faites une journée porte ouverte !

2- Sinon une autre solution reste le garde meuble ( qui revient souvent très cher selon la durée du voyage ).

3- Dernière solution, c’est votre famille qui conservera l’essentiel de vos biens après avoir vendu ce qui ne vous semblait pas essentiel.

 

 

27- Pensez à rédiger une procuration pour les impôts ou même votre banque.

 

28- Faites un tour chez les spécialistes pour un check-up.

 

 

Faite un dernier adieu à votre médecin généraliste ( qu’il vous prescrive notamment quelques médicaments pour le voyage ) ,  saluez votre gynécologue ( et oui mesdames la pilule peut s’avérer necessaire pour l’année à venir et une révision ne peut faire de mal ), passez sous la fraise de votre dentiste (ou pas), faite vous scruter par votre dermatologue etc… Vous avez le choix.

 

 

 

29- Inscription sur le fil d’Ariane avant votre départ.

 

 

Ariane est un site qui permet une fois inscrit, d’être suivi(e) partout où vous allez auprès du ministère de l’Europe et des affaires étrangères. Alors pensez bien dès que vous changez de destination à vous inscrire.

 

 

30- Déclarez votre matériel à la douane 

 

 

Que vous ayez un matériel photographique, un ordinateur portable neuf, un téléphone portable ou tout autre objet que vous souhaitez déclarer, n’hésitez pas pour le protéger lors d’éventuels contrôles dans les pays visités.

 

 

 

31- Préparer vos lectures et occupations pour le voyage

 

 

Je dois l’avouer, je m’oriente beaucoup vers les blogs mais aussi vers les guides voyage (Lonely Planet, Petit Futé, Guide du Routard). Je lis quelques romans des pays traversés (dernièrement Tolstoi puisque mon premier pays est la Russie) ou visionne des séries et films (la série Guerre et Paix valait vraiment le coup!). Bref, je reste standardisée, rien de bien extravagant.

Ma blogroll de voyageuses solo s’élargit chaque jour mais mes fondamentaux restent Lucie Aidart du Blog Voyages et Vagabondages, Adeline Gressin du Blog Voyagesetc.., Sarah du Blog de Sarah, Anick Marie Bouchard du blog Globestoppeuse, Aurélie du Blog Madame Oreille , Jenny du blog JD roadtrip , Emily du Blog Travelandfilm et bien d’autres. Si vous voulez tout savoir sur le voyage en solitaire et au féminin, foncez découvrir leur travail !

 

 

Pour le moment, je n’ai pas encore coché l’ensemble de cette To do List (je l’ai sous les yeux chaque jour qui passe) pour la simple et bonne raison que je ne pars qu’en Novembre. Je m’affaire donc à la faire évoluer chaque mois et à régler de petits détails qui peuvent apparaître au fur et à mesure. Le voyage se dessine lentement avec impatience et enthousiasme…

 

 

Si vous souhaitez approfondir vos recherches sur votre préparation Tour du Monde, d’autres blogs vous aideront fortement dans cette tâche comme le blog tourdumondiste.com, le blog Voyagesetvagabondages ,  le blog Novo-monde , le blog une part du monde , le blog de Mel loves travel , le blog d’Astrid d’Histoires de tongs, le blog d’Alex Vizéo et bien d’autres que je continue de découvrir.

Et vous quels sont vos projets voyage? Comment se passent vos préparatifs? N’hésitez pas à me faire partager vos trucs ou conseils prépa avant vos voyages, je serai heureuse de partager avec vous ^^

A plus tard les Mistouflons ^^


4 réflexions sur “Organiser son tour du Monde : les démarches administratives

  1. Bon sang, ton article m’a fait tourner la tête! XD Je n’ai jamais envisagé un tour du monde. Certains points me semblent évidents, mais d’autres ne me seraient jamais venus à l’esprit je pense. Quelle liste! Bravo pour cet article qui sera certainement très utile à d’autres qui partagent tes projets.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s